Vous êtes ici : Mufraggi Matériaux » Newsletter » Éditorial de Jean-Pierre Mufraggi – Décembre 2014

Éditorial de Jean-Pierre Mufraggi – Décembre 2014

FILIÈRE BOIS CORSE

Chronique d’un désastre annoncé ! Espoir d’une résurrection ?

 Scierie_Corse_Developpement3

J’aurais l’occasion d’expliciter par ailleurs cette interpellation à la fois pessimiste et optimiste, mais il est malheureusement nécessaire de commencer par le constat d’une dure réalité :

Le 1er Octobre 2014, Scierie Corse Développement a cessé son activité, procède au licenciement du personnel de production et entame son démantèlement à Sainte-Marie Siché.

L’annonce de cette terrible issue avait été faite le 7 Octobre dernier à Corté, à l’occasion des ventes annuelles organisées par l’ONF, ventes qui se sont soldées par un fiasco total : 2.700 € de bois de chauffage ! Pas un m3 de pin laricio vendu !

Ce qui a amené Paul Colonna, Maire de Guagno, Président des Communes Forestières de Corse, à déclarer « Tout le monde connait la situation de la filière et depuis longtemps. Aujourd’hui, vous avez assisté à son enterrement. Et ce n’est pas la crise qui nous a menés là : il n’y a plus de scierie en Corse. Sans cette première transformation, on ne peut plus parler de filière ».

Voilà parfaitement résumée une situation difficilement réversible : alors qu’il existait plus de 20 scieries il y moins de 30 ans, il n’en reste plus qu’une seule de taille industrielle aujourd’hui!

Quel avenir pour la forêt corse, pour le pin laricio (confirmé par le FCBA depuis Novembre 2013 comme étant un des meilleurs résineux du monde) ? A quoi servent les certifications PEFC, les labellisations, les normalisations si personne n’achète, ne transforme, ne valorise, ne commercialise cette exceptionnelle richesse que possède la Corse ?

Je pense qu’il est encore temps, si ce n’est pas trop tard, que chacun dans son domaine : politique, économique, administratif, prenne ses responsabilités et, surtout, agisse.

À ce titre, les propos tenus par le Président de l’exécutif et la Préfecture de Région lors des dernières assises de la forêt et du bois qui se sont tenues le 28 novembre dernier, sont encourageants. En effet, François Lalanne (Secrétaire général aux affaires de Corse) a déclaré devant les caméras de France 3 Corse Via Stella (édition du 30/11/2014) : « Il faut simplement en Corse, avoir plusieurs projets de scierie avec cogénération, dont la somme soit maitrisée à l’échelle du territoire insulaire. Et donc, ça nécessite une planification. Ce à quoi nous veillons avec la CTC pour qu’il y ait quelques projets, qui dans leur ensemble, soient compatibles avec la ressource. »

Mais là aussi, il faudra passer de la parole aux actes.

A cet égard, pour alimenter la réflexion, il est intéressant de rappeler des faits et des dates. C’est pourquoi nous avons réuni des éléments avec des documents probants que vous pourrez consulter par ailleurs sur notre site (Fermeture de la scierie de Santa-Maria Siché).

En ce qui nous concerne, malgré la déception que nous ressentons aujourd’hui, malgré les coûts et les coups encaissés, nous avons décidé de continuer, de persévérer, de recommencer ailleurs, en Corse, ce que nous n’avons pas pu réaliser à Santa-Maria Siché.

Nous ferons tout ce qui est dans nos possibilités pour que Scierie Corse Développement redémarre une activité de sciage performante, et que le projet Corse-Pellets devienne opérationnel avant la fin 2015.

De la disparition à la résurrection ! Tel le Phénix !

Jean-Pierre Mufraggi

Groupe Mufraggi



https://mufraggi.fr/ https://mufraggi.fr/wp-content/themes/site-internet-corse/